FIBD 2020 : Festival D’Angoulême, les lauréats

 La 47e ÉDITION du Festival D’Angoulême eu lieu du 30 janvier au 2 février 2020, nous avons l’honneur de vous présenter les grands lauréats des fauves d’or :

GRAND PRIX :

C’est Emmanuel Guibert qui remporte le grand prix du FIBD, pour l’ensemble de son oeuvre. On l’aime pour la série ARIOL mais aussi pour son travail avec Johann Sfar dans Sardine de l’espace, ou encore pour les fameux Le photographe et la guerre d’Alan. 

 

FAUVE D’OR PRIX DU MEILLEUR ALBUM

FAUVE D’OR
PRIX DU MEILLEUR ALBUM :

Félicitation à Florent Grouazel et à Younn Locard pour leur fauve d’or ! Avec un thème qui rappelle l’actualité brûlante, ils ont su conquérir le jury et ravir le prix du meilleur album. 

 

 

PRIX DE LA SÉRIE :

Gou TANABE est récompensé pour son audace : adapter lovecraft en manga n’était pas une mince affaire mais son talent est une fois de plus récompensé avec ce prix.

 

PRIX JEUNESSE :

Après la pépite de Montreuil, Camille Jourdy s’attaque aux fauves, elle n’a visiblement pas encore appris à partager…

 

PRIX DU PUBLIC FRANCE TÉLÉVISIONS : 

A quoi vous fait penser la couverture ? Mais oui c’est bien une BD féministe ! On félicite la talentueuse Chloé Wary pour son scénario engagé et ses dessins colorés.

 

PRIX DU PATRIMOINE :

1977, date de la première publication de La main verte dans le magazine Métal hurlant puis chez Humanoïdes associés; novembre 2019 réédition aux éditions Cornélius ; 2020 prix du patrimoine en poche !

 

 

PRIX RÉVÉLATION :

Joe Kessler nous immerge dans son monde coloré : le lecteur est d’abord surpris par les dessins au feutre et les couleurs inhabituelles; puis par le joyeux meli-mélo des personnages et des histoires qui nous sont racontées. Dans cette BD on se questionne, on rigole et on réfléchis et au final on en conclu que oui c’est bien une révélation ! 

 

PRIX DE L’AUDACE :

On aime particulièrement le graphisme de Giacomo Nanni, tout en pointillisme et coloré qui est comme en opposition avec la violence du séisme de 2016 dont parle cette BD.

PRIX SPÉCIAL DU JURY :

Qu’a-t-il de si spécial ? C’est un roman graphique surprenant publié aux éditions Delcourt, merci Seth pour ce petit (gros) bijou !

PRIX JEUNES ADULTES :

Un grand merci Akiko Higashimura pour les femmes que vous dessinez, pleines de force et de courage et à la fois drôles et émouvantes ce prix est hautement mérité ! 

 

FAUVE POLAR SNCF :

Emmanuel Moynot est déjà connu pour ses polars violents qui prennent aux tripes, à nouveau, il ne fait pas dans la dentelle avec No direction qui porte bien son nom car on va y suivre des personnages qui errent dans un monde cruel et sans pité.

PRIX DE LA BANDE DESSINÉE ALTERNATIVE :

KOMIKAZE est une maison d’édition croate dirigée par Ivana Armanini, Komikaze#18 est en réalité le dix-huitième numéro de son « comics magazine », l’idée étant de rassembler des dessins humoristiques d’une vingtaine d’auteurs venant du monde entier.